Vous êtes ici

/

Les coups de cœur gustatifs d’OKKO HOTELS : Cazenave

Publié le 25 Avril 2017
  • Les adresses gourmandes
 
Dans ce nouvel article, nous avons décidé de vous emmener à la découverte de Cazenave, l’un des plus célèbres salons de thé du Pays Basque !
 
Salon de thé Cazenave
Cazenave - Boutique et salon de thé

 

L’INCROYABLE HISTOIRE
 
La création du salon de thé Cazenave remonte à l’année 1854. Agé de 22 ans, Pierre Martin Cazenave fonde à Bayonne, la chocolaterie qui depuis porte son nom.
 
Depuis plus de 150 ans, la chocolaterie Cazenave fabrique son célèbre chocolat dans son propre atelier, de manière artisanale, directement à partir des fèves de cacao et de produits naturels.
 
Pour découvrir toutes les étapes de fabrication du chocolat Cazenave, rendez-vous par ici !
 
 
LA SPECIALITE DU LIEU ?
 
Le chocolat mousseux servi dans sa jolie vaisselle de limoges ornée de roses.
 
Chocolat mousseux cazenave
La specialite : le chocolat mousseux

 

Le lieu tient aussi sa renommée de son décor d’époque avec ses miroirs et vitraux signés du XIXème siècle.
 
 
L’avis de Sophie, hôtelière à l’hôtel OKKO Bayonne Centre :
 
Passage obligé lors de tout séjour à Bayonne, Cazenave est avant tout une affaire de famille, où tout y fait maison, du chocolat à la crème chantilly. La décoration est aussi d’époque ! Le prix est un petit peu élevé mais cela vaut vraiment le coup.  
Petite anecdote : c’est mon arrière grand-mère qui y a emmené ma grand-mère , qui y a emmené ma mère, qui aujourd’hui m’y emmène…

 

Cazenave

 

A la fois boutique et salon de thé, Cazenave est ouvert du mardi au samedi de 9h15 à 12h00 et de 14h00 à 19h00 (ouvert le lundi pendant les vacances scolaires).

Adresse : 19, Rue Port Neuf, 64100 Bayonne
☎ 05 59 59 03 16 

Pour plus d’informations, cliquez ici. 

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Bayonne est la ville historique du chocolat. Les premiers ateliers de cacao français s’installent au Pays Basque au XVIIème siècle. L’histoire raconte qu’au moment de l’Inquisition, des artisans juifs espagnols et portugais fuyant les persécutions s’installent à Bayonne, ville proche de la frontière. Les premiers sites de transformation du cacao seraient donc apparus sur la rive droite de l’Adour (fleuve du bassin aquitain) à leur arrivée.

 

Partagez
CLASSÉ DANS : Les adresses gourmandes
Nos meilleures adresses, nos suggestions qui sortent des sentiers battus, ainsi que l'agenda culturel, tout ce qu'il faut pour préparer votre voyage !